• United States | English
  • Canada | English
  • Canada | Français

Développement Durable

Comprendre les effets que nous produisons

De la conception de nos cafetières à la culture du café et du thé, en passant par la fin de vie utile de nos produits, nous tentons de comprendre les effets que nous produisons. De plus, nous souhaitons que nos activités permettent d’améliorer la vie des gens et des communautés. Nous nous servons de plusieurs outils comme des évaluations du cycle de vie, l’empreinte de GES et l’empreinte sur l’eau pour bien comprendre les effets de nos produits sur tous les maillons de la chaîne de valeur. L’utilisation de ces données nous aide à prendre de meilleures décisions pour que nos produits soient encore plus respectueux de l’environnement à long terme.

2
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Chaîne de valeur

EXPLORE
Cultivation & Processing
Product Packaging
Operations
Brewer Supply Chain
Distribution
Consumption/Use
End-of-Life

Notre chaîne de valeur liée au café et aux cafetières comporte sept étapes principales. Découvrez chaque étape et ce que nous faisons pour réduire notre impact environnemental.

Matériaux produits pour les emballages
Matériaux expédiés aux installations de Keurig Green Mountain

Matériaux recyclables
Les contenants de base de nos capsules K-Cup® recyclables et de nos autres capsules recyclables sont faits de plastique polypropylène no 5, accepté pour le recyclage dans la majorité des communautés aux États-Unis et au Canada.

Emballages de produits

Les contenants de plastique, le papier filtre et les autres matériaux utilisés pour l’emballage de nos capsules proviennent d’un réseau de fournisseurs de différents pays, dont le Canada, la Colombie, le Mexique, le Royaume-Uni et les États-Unis. Ces matériaux d’emballage ont des répercussions en amont résultant de l’énergie et de l’eau utilisées pour les produire, ainsi que du carburant utilisé pour les transporter vers nos installations.

Notre empreinte
Nos opérations, incluant nos bureaux et nos installations de torréfaction et d’emballage, représentent environ 4 % de notre empreinte en matière d'émissions de gaz à effet de serre et moins de 1 % de notre empreinte liée à l’eau bleue (eaux de surface ou souterraines consommées).

Opérations

Lorsque le café vert arrive à nos installations, il est torréfié, moulu et emballé. Nous mettons en place une infrastructure pour surveiller l’utilisation d’énergie des différentes opérations au sein de nos installations de fabrication, afin que nous puissions fixer des objectifs réalisables, suivre l’utilisation d’énergie de plus près, et faire fonctionner l’équipement de façon plus efficace. Nous minimisons également l’utilisation d'énergie directe par l’achat d’électricité renouvelable.

Produits responsables de qualité
Nous travaillons en étroite collaboration avec les fabricants en sous-traitance qui construisent nos cafetières Keurig® sur les problématiques liées à nos lignes directrices d’approvisionnement responsable, à la qualité des produits et aux nouvelles technologies de fabrication.

Chaîne d’approvisionnement des cafetières

Les cafetières Keurig® sont fabriquées par des sous-traitants dans des usines situées en Chine et en Malaisie. Le processus de fabrication nécessite de l’énergie et de l’eau pour créer les matières premières, et pour assembler et emballer les cafetières. De l’énergie est aussi utilisée pour transporter les matières premières vers les fabricants, et les produits finis vers nos centres de distribution.

Transport
Nos opérations canadiennes possèdent et gèrent une flotte de véhicules pour servir notre clientèle hors domicile. Nous gérons l’impact environnemental de cette flotte en encourageant de bonnes habitudes de conduite, en convertissant les véhicules au propane, et en achetant des véhicules à faible consommation de carburant, lorsque possible.

Distribution

Une fois emballé, le café est conservé dans un entrepôt avant d’être distribué. Les répercussions environnementales à cette étape incluent l’utilisation d’énergie des entrepôts et des établissements de vente au détail, ainsi que le carburant consommé pour transporter le café vers sa destination et pour transporter les consommateurs vers les établissements de vente au détail.

Une tasse à la fois
Lorsque l’on tient compte de l’eau requise pour cultiver, transformer et infuser des grains de café, n’infuser qu’une tasse à la fois peut permettre d’économiser environ 25 litres* d’eau par tasse de 8 oz comparativement à l’infusion d’une carafe entière.

Consommation/Utilisation

Infuser une capsule K-Cup® nécessite de l’énergie et de l’eau. Toutefois, lorsqu’il est question de limiter le gaspillage de café, l’infusion d’une tasse à la fois peut minimiser les impacts négatifs sur la chaîne de valeur. Généralement, 15 % du contenu d’une carafe de café sont jetés**, entraînant le gaspillage du café, de l’eau et de toutes les ressources sous-jacentes qui entrent dans sa fabrication. *Chapagain, A.K., and Hoekstra, A.Y. (2007) The water footprint of coffee and tea consumption in the Netherlands, Ecological Economics 64(1): 109-118.
**Étude sur le gaspillage de café menée par Keurig, février 2016.

By the end of 2020, 100% of K-Cup® pods will be recyclable.

Recyclage et récupération
Nos capsules recyclables peuvent être recyclées dans le cadre de plusieurs programmes communautaires, et nous offrons un programme de récupération pour la clientèle d’affaires qui convertit les capsules K-Cup® usées en énergie alternative. Nous travaillons également avec les détaillants partenaires pour récupérer les cafetières retournées afin de les remettre à neuf ou les recycler.

Fin de vie

Les contenants de base de nos capsules K-Cup® recyclables sont toutes faites de plastique polypropylène no 5, un plastique largement accepté pour le recyclage. Nous visons à ce que toutes les capsules K-Cup® au Canada soient recyclables d’ici la fin de 2018. Nous continuerons aussi d’augmenter la production aux États-Unis durant l’année 2018.

Notre empreinte de gaz à effet de serre (GES)

Au cours de l’exercice 2014, nous avons mesuré l’empreinte de GES de notre chaîne de valeur du café — de la culture des grains de café à l’utilisation de la cafetière, en passant par la fin de vie de nos produits — pour mieux comprendre les effets que nous produisons et identifier les secteurs où nous devons déployer encore plus d’efforts. Cette analyse de notre empreinte constitue une étape importante vers l’atteinte de notre objectif de 2020 qui consiste à réduire les émissions de GES liées au cycle de vie des boissons infusées.


Objectif 2020 Réduire les émissions de gaz à effet de serre des boissons infusées de 25 % par rapport à la référence de 2012.

Progrès réalisés au cours de l’exercice 2016

Objectif atteint! Nous allons nous fixer un nouvel objectif selon des données de référence de 2015 actualisées, tout en nous concentrant sur l’efficacité des opérations et une meilleure mesure des émissions de gaz à effet de serre.

Notre empreinte de gaz à effet de serre mise à jour reflète les changements que nous avons effectués dans notre entreprise et des améliorations que nous avons apportées à nos méthodologies de calcul. L’empreinte mise à jour démontre que nos émissions absolues ont diminué par rapport à l’exercice 2012, et que nous avons atteint notre objectif 2020 de réduction de GES durant l’exercice 2015. Nous sommes heureux d’avoir atteint cet objectif avant l’échéance prévue, grâce à la gestion de l’énergie et une croissance des ventes. 

La mesure de notre empreinte de GES (illustrée ci-dessous) permet de connaître les effets produits par nos boissons infusées. L’utilisation d’énergie des cafetières (dans les domiciles et les lieux de travail) représente la plus grande part de l’empreinte (30,9 %) tandis que nos opérations (incluant la torréfaction du café, l’emballage des produits et nos bureaux) représentent la plus petite part (4,5 %). Même si nos niveaux de production ont augmenté, les niveaux de référence des émissions de nos opérations sont demeurées stables entre 2012 et de 2015.

Des analyses du cycle de vie

Pour conférer de la rigueur scientifique à la manière dont nous abordons la responsabilité commerciale du cycle de vie, nous menons des analyses du cycle de vie à l’égard de bon nombre de nos produits. Cela nous permet de mieux comprendre le rendement environnemental de ces produits tout au long de leur cycle de vie. Nous prenons toutes les répercussions au sérieux et nous nous servons de ces analyses, de même que d’autres outils essentiels, pour identifier les maillons de notre chaîne de valeur ayant le plus d’effets néfastes sur l’environnement. Ces analyses nous aident à concentrer nos efforts sur les secteurs présentant les plus grandes possibilités d’amélioration.

L’analyse du cycle de vie des capsules K-Cup®

Il y a quelques années, nous avons mené une analyse du cycle de vie de nos capsules de café K-Cup®. Nous nous sommes attardés aux différentes phases de leur cycle de vie, de la culture des grains de café jusqu’à la fin de vie des produits. Nous avons évalué les incidences sur l’environnement, incluant le potentiel de réchauffement de la planète (émissions de GES) et la demande d’énergie primaire.1

Dans le cadre de cette analyse effectuée en 2012, nous avons appris que l’élimination de l’emballage du produit après l’utilisation de la capsule K-Cup® représentait une part relativement petite des incidences totales sur l’environnement. Les effets les plus importants étaient associés à la culture des grains de café, à l’utilisation des cafetières et aux matériaux utilisés pour emballer les produits. Nous avons aussi constaté que la cafetière Keurig® utilisait moins d’énergie lors de la préparation d’une tasse de café comparativement à d’autres cafetières permettant de préparer une carafe entière de café.2 En moyenne, les consommateurs gaspillent moins de café lorsqu’ils préparent une portion individuelle que lorsqu’ils utilisent une cafetière pour préparer une grande quantité de café.

1La mesure des émissions de GES permet d’évaluer le potentiel de réchauffement de la planète. La demande d’énergie primaire, même s’il ne s’agit pas d’une catégorie d’impact environnemental, indique la quantité totale d’énergie qui est extraite de la Terre ou produite à l’aide de méthodes renouvelables.
2Dans le cadre de cette étude, nous avons comparé nos cafetières à celles de nos principaux concurrents, plus précisément notre cafetière commerciale à des modèles similaires BUNN et FETCO ainsi que notre cafetière pour la maison à l’appareil Mr. Coffee DW13.