• United States | English
  • Canada | English
  • Canada | Français

Développement durable

Nos opérations

Nous nous sommes engagés à trouver des façons de dissocier la croissance de notre entreprise de son incidence sur l’environnement. Nous nous efforçons d’employer efficacement les ressources dans le cadre de nos opérations et de réduire notre impact environnemental en nous concentrant sur l’utilisation de l’énergie, les émissions de GES et le détournement des matières résiduelles. L’eau constitue une autre ressource essentielle ayant des effets importants sur notre chaîne de valeur. Cependant, puisque la torréfaction du café est considérée comme un traitement par voie sèche, nous n’utilisons pas beaucoup d’eau dans nos installations.

Nous avons évalué notre empreinte liée à l’eau et notre empreinte de GES afin d’identifier les secteurs de notre chaîne de valeur exigeant de grandes améliorations. Même si cette analyse a démontré que nos activités actuelles représentent une part assez minime de notre empreinte globale (4,3 % de notre empreinte de GES et moins de 1 % de notre empreinte liée à l’eau bleue*), nous cherchons toujours à améliorer nos activités pour plus d’efficacité.

Au cours des dernières années, nous avons apporté diverses modifications à nos opérations afin d’augmenter notre efficacité énergétique et la quantité de matières résiduelles pouvant être détournées des sites d’enfouissement, soit en optant pour le compostage, la réutilisation, la valorisation énergétique des déchets et le recyclage. Pour tous les détails sur nos efforts visant à réduire notre incidence sur l’environnement, consultez notre plus récent Rapport de développement durable.



Objectif 2020 Atteindre l'objectif "zéro déchet" dans toutes nos installations de production et de distribution.

Progrès réalisés au cours de l’exercice 2016

93%

Taux de détournement des matières résiduelles de la fabrication (en hausse par rapport à 88 % en 2015).

La gestion des émissions de gaz à effet de serre

Au Canada, notre filiale Services de café Van Houtte Inc. possède et gère une flotte de véhicules. L’une de nos priorités consiste à réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) liées au transport. Pour atteindre cet objectif, nous mettons en œuvre de nouvelles initiatives chaque année :

  • la transition vers des véhicules légers et moins puissants qui sont plus économes en carburant;
  • une formation offerte à nos conducteurs pour les aider à réduire leur consommation de carburant grâce à des méthodes de conduite plus écoénergétiques;
  • l’installation d’appareils GPS sur tous nos véhicules pour assurer l’efficacité des itinéraires et surveiller la marche au ralenti des véhicules ainsi que la vitesse de conduite de nos employés;
  • la conversion progressive de nos véhicules au propane, permettant une réduction de 25% des émissions de GES pour chaque véhicule converti;
  • l’augmentation de l’utilisation de trains pour l’expédition longue distance, ce qui produit dix fois moins d’émissions de GES que l’emploi de camions.

Objectif « zéro déchet » à l’usine de Montréal

La plupart de nos matières résiduelles proviennent de la torréfaction du café et de l’emballage de nos produits. Comme la réduction des matières résiduelles nous importe depuis plusieurs années, nos installations ont déjà mis en place divers programmes visant à détourner les déchets des sites d’enfouissement par l’augmentation du recyclage, du compostage et de la réutilisation. Notre collaboration avec divers partenaires régionaux contribue à nous assurer que la majorité des sous-produits de la fabrication sont détournés des sites d’enfouissement.

Parmi les matières résiduelles détournées des sites d’enfouissement figurent les boîtes en carton, les sacs en plastique et en jute, les retailles de papier-filtre des capsules K-Cup®, les débris de feuilles métalliques provenant des emballages et des changements sur les équipements, les boîtes de conserve et la pellicule argentée du café (film enveloppant le grain qui se détache durant la torréfaction). L’usine de Montréal a mis sur pied un comité de gestion des matières résiduelles chargé d’évaluer les occasions découlant de projets potentiels de détournement des matières résiduelles.

Au cours de l’exercice 2014, Keurig Canada a établi un partenariat avec une cimenterie qui utilise les capsules K-Cup® rejetées durant le processus de fabrication pour alimenter ses installations. Les capsules K-Cup® procurent à la cimenterie un carburant de remplacement au charbon. La minime quantité de cendre qui résulte de la combustion est intégrée au ciment pour ne produire aucun déchet. Grâce à ce partenariat, nous avons détourné 495 tonnes de résidus de capsules K-Cup® des sites d’enfouissement au cours de l’exercice 2016. De plus, le taux de détournement de l’usine de Montréal a grimpé de 88 % à 96 %.

Alors que nous nous rapprochons de notre objectif zéro déchet en site d’enfouissement en 2020, nous persévérons dans nos efforts de réduction des matières résiduelles et nous élaborons de nouvelles stratégies de détournement.